Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 16:38
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
549# Tea party
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 00:00

 

 

 

  aumatinleshommes redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd02 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd03 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd05 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd06 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd07 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd10 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd11 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd13 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd14 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd15 redimensionner

 

 

 

 

aumatinleshommesd16 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Impressions d'un enchiffonné sur papier chinois marouflées sur toile

4100 * 81 cm (40 F)

 

 

 

 

 

 

9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 11:07

- Vous savez, reprit soudain Mathilde, c’est à la tombée de la nuit que les choses se passent, dans l’océan comme dans la ville. Tout s’y lève, ceux qui ont faim et ceux qui ont mal. Et ceux qui cherchent, comme vous, Jean-Baptiste Adamsberg, se lèvent aussi.

Fred Vargas

L’homme aux cercles bleus










8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 09:47


Ils sont remplis de petits bouts de chiffon mais ce ne sont ni des poupées ni des doudous. Ils nous ressemblent trop.



Un fil les dessine et les assemble. Sans ces quelques fils, ils perdraient leur silhouette et leurs entrailles, ils ne pourraient être.

La couture limite leur corps. Mais comme on ne leur a pas retourné la peau, le tissu de coton se prolonge au-delà de cette frontière et les auréole d'une aura.

Ils sont tout mous, souples sous les aléas qui les tordent. Après, ils reprennent quasiment leur forme ; restent quelques boursoufllures qui disparaissent avec des massages. On ne sait pas bien ce qui se passe à l'intérieur.

Ils ont de grands pieds et de grandes mains, a priori pas de grandes dents.

De par leur couleur, on voit que le désir les rend encore vivants.

Leurs têtes sont reliées et c'est pour cela qu'ils se tiennent par deux.














Présentation

  • : anne-claire thevenot / carnets temporels
  • anne-claire thevenot / carnets temporels
  • : carnets de vie, carnets de voyage, peintures et dessins, lecture et écriture, au fil des correspondances poétiques.
  • Contact

Les images et les textes .

Les images et les textes de ce blog sont protégés par la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle. Ils ne peuvent être reproduits ou utilisés de quelque manière que ce soit sans autorisation écrite préalable de l'auteur.

Recherche