Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 00:00

 

 

 

buste 0069 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 00:00

 

 

 

buste 0060 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

buste 0075 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 00:00

 

 

 

buste 0067 redimensionner

 

 

 

 

 

 

buste 0072 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 00:00

 

 

 

buste 0063 redimensionner

 

 

 

 

 

 

buste 0070 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 00:00

 

 

 

buste 0058 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

buste 0064 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 00:00

 

 

 

 

buste 0054 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 buste 0057 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 00:00

 

 

 

 

impression pluie0 détail1 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie0 détail3 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie0 détail4 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie0 détail5 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie0 détail6 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie0 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie1 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie2 redimensionner

 

 

 

 

impression pluie3 redimensionner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Impressions d'une plaque cousue sur papiers marouflés sur toile

Série de 4 toiles

 

Published by acthe - dans peintures
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 12:29



Les plis de l’accroupie

 




L’enchiffonnée rose est une petite femme accroupie sur ses talons. Elle se repose.




Imprégnée d’encre, elle laisse sur le papier l'empreinte délicate d’une rose. Elle est ouverte entre ses pétales, son cœur offert et son sexe à nu, tranquille.

 

Elle est là, pas tout-à-fait présente - rien que la poésie d'une trace, presque une disparition.




Les enchiffonnés sont difficiles à imprimer. Ils se gorgent de peinture et produisent des tâches informes. Il faut en extirper les signes avec pugnacité.



Mais fourrés de bourre et cousus de fils serrés, ils expriment mieux le pli de la chair que le trait. Le pli devient un rai de lumière, un passage vers un vide blanc, comme une absence. La fente éblouissante ouvre à l'en-deçà de la surface. Le corps n’apparaît plus qu’en ses renflements, comme s’écrasent les lèvres d’un baiser.

 

 




Car le pli est un creux qui ne saurait exister dans l’espace d’une feuille plane.

J'essaie de dire le creux du pli.



Published by anne-claire - dans peintures
commenter cet article
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 17:45

 

Le miroir du matin

J’y vois l’ombre portée, l’écho de ma figure, sa représentation virtuelle inversée, le négatif de ma photographie. Le miroir est un moule de ma face (dirait Marcel Duchamp).

 

miroir  miroitement  miroirique mirer  mirifique  mirliton  mire  mirage  miracle  mirobolant

 


 

Le portrait photographique

Mon visage vit et bouge constamment. La photo est une saisie ultra rapide de ce mouvement, qu’elle arrête brutalement : l’instantané en démultipliant les phases du mouvement dilate l’espace et ralentit le temps.

Alors la photo attrape des particules de vitesse, et fait surgir des hasards. Elle montre des visages étrangers, des portraits déformés, des images inacceptables. Ce sont des passages inconnus entre deux états connus, des collisions de mouvements contraires, des temps interstitiels, des apparences insaisissables que le cerveau occulte. Une fois immobilisés, ils deviennent obstinément visibles.

 

apercevoir  déceler  deviner  distinguer  entrevoir  percevoir  saisir  sentir  -  intervalle  suspension  entre-temps  intersection  discontinuité  interstice  rupture  interception  intermittence  entre  inframince  coupe axiale -  mouvement  glissement  déformation  altération  anamorphose  bosselure  gauchissement  distorsion  reflux  remous  tangage  cahotement  pulsation  turbulences  évolution

 

 

Le temps est une quatrième dimension.

La photo le fragmente en éclats de miroir.

 


 

Les masques

« De semblables visages, j’en ai fais souvent moi-même. Ceux qui les gravent vont d’emblée aux signes. Deux trous, c’est le signe du visage, suffisant pour l’évoquer sans le représenter… Mais n’est-ce pas étrange qu’on puisse le faire par des moyens aussi simples ? Deux trous, c’est bien abstrait si l’on songe à la complexité de l’homme… Ce qui est le plus abstrait est peut-être le comble de la réalité… »

Picasso devant les photos de graffitis de Brassaï (1960).

 

 

Le portrait pictural

Le tableau est l’apparition d’une apparence.

Contrairement à la photo, la peinture apporte le tactile, qui parle à la mémoire enfouie, creuse jusqu’aux souvenirs perdus et titille l’inconscient. Alors il éternue.

La peinture est un travail de peaussier.

 

 

Les aperçus miroiriques ne peuvent être que des autoportraits.

 

 


décapuchonner  débrailler  déchirer  défubler  décolleter  dénuder  dévêtir  déshabiller  exposer  dépecer  dépiauter  peler  écorcher  disséquer  désosser  éplucher  anatomiser

 

 

 

[ tous les portraits de la série Aperçus miroiriques sont visibles dans l'album photo du même nom situé à droite de l'écran ]

 

Published by anne-claire - dans peintures
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 11:26

 

 

 

Les robes de la collection printemps 2008 sont imprimées sur papier chinois, à partir d’une petite robe en gaze teinte d’encre de chine [photo ci-dessus]. Elles sont ensuite marouflées sur toile de lin et coton, parfois même sur la chaux des murs nus, enveloppées de papier de soie ou vieillies de jus d’encre, parfumées au thé ou fleuries de rose, frottées d’ombre de fusain ou transpercées de lumière, caressées par la douceur des plumes, tâchées de pleurs et de coulures d’amour, voilées comme une mariée, décolletées comme une putain, arachnéennes sous la pluie, le soleil et la lune.

 

Nouées mais ouvertes, dansantes ou nuageuses, fragiles et intemporelles, elles vibrent et vivent et frissonnent et puis s’usent, gardant la trace chaude du corps qui les a habité avant de disparaître.

 

Parce que ce sont des robes d’amoureuses, dans leur sillage flottent les mots de Marguerite Duras (la maladie de la mort).

 

 

 

[ toutes les robes de la collection sont rangées dans l'album photo correspondant ; vous le trouverez à droite de l'écran]

 

 

 

 

 

 

Published by anne-claire - dans peintures
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 14:20



Les Plumes et les Elles sont issues d’impressions sur papier chinois marouflées sur toile. Ces impressions uniques – ou monotypes – sont faites, dans le cas des Plumes, à partir d’une plume d’oie enduite d’encre de Chine ou de peinture acrylique, et pressée sur le papier. Les Elles sont tirées d’une plaque de carton plastifié sur laquelle un fil cousu dessine la ligne. Elles sont ensuite habillées de pièces de tissu imprégnées de couleur et appliquées sur leur corps. Dans chaque carré de quatre Elles, une partie différente du corps de chacune est ainsi « impressionnée ».





Une seule Elle est restée nue.

 

Imprimer, c’est coller puis décoller, unir puis séparer deux corps. La matière se partage entre les deux, comme entre les amants, entre la mère et l’enfant. Chacun laisse des bouts de soi à l’autre. Des deux côtés - la plaque originale et le papier imprimé - il y a une beauté, à la fois identique et différente. L’une regarde l’autre dans un miroir et inversement. On peut faire plusieurs passages, mais le support finit par s’user, il tombe en lambeaux, comme le cœur et le corps.

Imprimer, comme faire l’amour ou enfanter, c’est laisser la matière créer. Puis à un moment donné, prendre une décision.

 

Les Plumes et les Elles sont nées dans mes carnets quotidiens. Elles étaient accompagnées des textes que je lisais au moment de leur apparition. Je ne sais qui des mots ou des images a généré l’autre, et j’ai gardé les mots de Patrick Chamoiseau (Biblique des derniers gestes) et de Jean Genet (Notre-Dame des Fleurs) sur la toile.


[les tableaux de cette série sont visibles dans l'album photo correspondant situé à droite de l'écran]

Published by anne-claire - dans peintures
commenter cet article
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 12:39


La série Horizon est issue d’une recherche sur le paysage et sa dimension humaine.



 

Le paysage : ce serait étaler des couches de matière, les croiser comme on tisse la trame de la terre et la chaîne du ciel, pour dessiner la croix qui marque la place de l’homme dans l’espace.


Ce serait gratter, racler la matière, pour retrouver le dessous, explorer les stratifications du temps, creuser le ventre de la terre et toucher à l’embryon du monde, un travail d’archéologue.


Ce serait écrire le geste de l’herbe, peindre le pourrissement des corps qui nourrissent le sol, les âmes qui colorent le ciel, la peau de sable, les cheveux d’horizon, la poussière et l’humide, le creux et le jaillissement organiques, l’ombre qui se couche et la lumière qui luit tout au fond.

 

Entre le ciel et la terre, où est l’homme ? Un petit point perdu dans l’immensité ou toute la matière étendue ?



[les tableaux de cette série sont visibles dans l'album photo correspondant situé à droite de l'écran]
Published by anne-claire - dans peintures
commenter cet article

Présentation

  • : anne-claire thevenot / carnets temporels
  • anne-claire thevenot / carnets temporels
  • : carnets de vie, carnets de voyage, peintures et dessins, lecture et écriture, au fil des correspondances poétiques.
  • Contact

Les images et les textes .

Les images et les textes de ce blog sont protégés par la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle. Ils ne peuvent être reproduits ou utilisés de quelque manière que ce soit sans autorisation écrite préalable de l'auteur.

Recherche