Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : vendredi 20 août 2004 22:26

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (17)

 

 

périgord36 redimensionner

 

J'emporte

l'odeur fraîche de l'ombre des chênes

le parfum de la terre après l'orage

le goût sucré des mûres sur les lèvres

sur les mains, la sensation pointillée

des petites pattes des scarabées

la caresse de l'herbe sous les pieds

la trace du soleil sur ma peau

différents spécimens de piqûres de moustiques

la tendresse des chats

la beauté volée des chevreuils craintifs

les mêmes questions sans réponse

 

Je laisse

les gamins aux voisins

les touristes dans les piscines

leur foie aux canards

le cabecou aux chèvres

tous les moustiques

 

Voilà

maintenant c'est fini

demain

je rentre à Paris

AC

 

 

 

 

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : jeudi 19 août 2004 22:38

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (16)

 

 

périgord33 redimensionner

 

De l'autre côté du mur :

Thomas

deux ans peut-être

il sait chouigner, pleurnicher, tempêter, hurler, beugler

et mobilise en permanence au minimum deux adultes sur quatre

qu'est-ce qu'il a mon bébé, mon ange, mon amour ?

Raphaël

certainement un peu plus vieux, un peu plus autonome

il sait parfois expliquer pourquoi il pleure

Une fille

la plus grande

mais pas tant que cela

je n'entends jamais son nom

à moins qu'elle ne s'appelle Toi

Eh Toi, t'as pas fini de faire pleurer ton frère ?

Elle, personne ne la console

Personne ne lui pardonne

Oh Toi! tu nous casses les oreilles !

Bon courage pour la suite, ma fille

ça ne fait que commencer

 

périgord35 redimensionner

 

Sept personnes assurent l'ambiance sonore façon camping

Ensemble ou à tour de rôle, ils couvrent la tranche horaire

9 heures du matin - 2 heures du matin

L'avantage sur la télé, c'est qu'il n'y a pas l'image

ça développe l'imagination

 

périgord34 redimensionner

 

La chatte ne saute jamais de l'autre côté du mur

elle vient à moi

et me regarde de ses grands yeux lumineux

ma chatte silencieuse, mon ange, mon amour

AC

 

 

12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : mercredi 18 août 2004 22:33

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (15)

 

 

périgord31 redimensionner

 

Sarlat-la-Canéda

une demi-heure de bouchon pour entrer dans la ville

la foule des touristes, des poussettes, des chiens,

les beuglements, les cris, la cohue

jour de marché

 

périgord32 redimensionner

 

A Sarlat-la-Canéda

le-bijou

la-très-belle

la-préservée

il faudrait le silence

ou les chants sacrés

ou bien ceux des oiseaux

 

ou bien ceux des tziganes

qui jouent de la musique comme ils vivent

en riant de toutes leurs dents blanches

qui chantent de la musique vivante

 

Sarlat-la-Canéda

n'aime pas les tziganes

elle le grommelle entre ses dents

 

Sao Roma daïe daïe

AC

 

 

 

 

5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 00:00

 

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : mardi 17 août 2004 22:55

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (14)

 

périgord28 redimensionner

 

A Cahors

dans les méandres du coeur de la vieille ville

caché au fond de la rue du petit mot

si étroite qu'un gros mot n'aurait pas pu passer

si étroite qu'un petit mot ne peut qu'être murmuré

 

périgord29 redimensionner

 

un jardin mauresque

aux émaux bleus

sous les feuilles de bananiers

dans les fruits verts des citronniers

la poésie fraîche

des peuples du Sud

 

Salam aleikoum

AC

 

périgord30 redimensionner

 

29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : lundi 16 août 2004 23:59

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (13)

 

 

 

Rocamadour

 

pour moi c'était un beau nom

je voulais y aller pour ce nom

et j'avais bien raison

 

périgord25 redimensionner

 

bien sûr c'est plein de touristes

de boutiques de cochonneries

de statues catholiques

un peu le Mont Saint Michel sans la mer

 

périgord26 redimensionner

 

mais

Rocamadour s'est assis au flan de la falaise

ça grimpe dur vers le ciel

le long d'un bel escalier

une église chaude qui ne sent pas la mort

illuminée de bougies multicolores

un château au bord du vertige

 

périgord27 redimensionner

 

comme Udaipur

Cordes-sur-Ciel

Venise et l'Alhambra

le Taj Mahal et Jaisalmer

Tanger et Angkor

Mandalay et Kathmandu

Rocamadour est un lieu où je reviendrai peut-être

en mémoire

 

Rocamadour

à vos amours

AC

 

 

 

22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : dimanche 15 août 2004 23:40

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (12)

 

 

 

les nuits sont pleines d'étoiles

celles que vous voyez aussi

nous couchons tous dans le même lit

et comment va la mer ?

 

périgord23 redimensionner

 

J'erre dans le vert des chênes

dans le bleu froid des pins

je m'arrache aux ronces

je pars en lambeaux

 

Les mûres mûrissent

et

je regarde le chemin parcouru

je ne le voyais pas comme ça

du temps de mes yeux d'enfant

 

périgord24 redimensionner

 

En emmêlant les branches fines des pins

je file un mauvais coton

ça ira mieux demain

voilà ce que dirait Pounette

AC

 

 

 

 

 

15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : dimanche 15 août 2004 12:24

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (11)

 

 

 

changement de gîte

échange d'une île aux crapauds contre une maison

aux volets bleus dans un petit village perdu

 

et dans la glycine entre les fleurs,

une chatte me regarde avec attention

les chattes de Campagnac-les-alouettes sont tendres,

frôleuses et caressantes

 

périgord22 redimensionner

 

A Campagnac-la-campagne, rien ne passe, rien à faire

aucun message

aucune onde

je suis à Campagnac-du-bout-du-monde

 

et pourtant

 

l'étrange horreur de la déco précédente s'est réincarnée

dans les voisins qui louent le gîte d'à côté

Comme l'humanité peut me sidérer

me poursuivre

jusqu'ICI : à Campagnac-les-gens-qui-sont-nés-quelque-part

 

 

Je ne suis pas humaine

Je viens d'ailleurs,

du fond de l'univers

 

GoldorAC

 

 

 

 

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 00:00

 

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : vendredi 13 août 2004 21:39

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (10)

 

 

 

rien ne change entre la pluie et le soleil

 

Les champignons envahissent la pelouse

et les crapauds la prennent pour une mare

 

périgord21 redimensionner

 

Je vous envoie un vieil arbre des forêts,

de ceux qui ont le sens de l'art dans l'élégance

des lignes de leurs branches

et l'équilibre graphique de leur ramure.

 

séchez bien

AC

 

 

 

 

1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 00:00

 

-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : jeudi 12 août 2004 21:38

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (9)

 

 

 

il pleut souvent

souvent souvent

 

j'aurais dû me méfier des dizaines de champs de maïs

sans trace d'arrosage artificiel

et aussi de tout ce vert partout toujours

 

périgord19 redimensionner

 

le matin, j'ouvre un oeil

et j'entends tomber la pluie

je me rendors, puis me réveille

j'entends la pluie qui se remet à tomber

je me lève

le soleil pointe un rayon

et je lance une machine à laver

je sors le linge pour l'étendre

la pluie retombe encore plus dru

 

Au jeu du soleil et de la pluie, parfois le soleil gagne

la partie. Soudain il fait dix degré de plus. Paf.

Je fonce me promener et je reviens de forêt boueuse

et trempée jusqu'à mi jambes.

 

périgord20 redimensionner

 

Dans les prés, les vaches méditent.

C'est pratique pour les dessiner

AC

 

 

 

 

25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 00:00



-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : mercredi 11 août 2004 21:44

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (8)

 

 

 

c'est ma fête, enfin la deuxième moitié.

 

Il est une catégorie de gens que je ne rencontre qu'en vacances :

les guides. J’apprécie particulièrement le guide moyen

qui s'adresse au Français moyen,

en faisant passer son discours

par des plaisanteries sous la ceinture.

 

Aujourd'hui, j'ai la chance de vivre deux moments inoubliables

avec deux jeunes spécimens féminins. Ca vole un cran au-dessus.

 

La première présente Lascaux. Il faut dire que se lever à 7H00

un jour de vacances, faire trois quarts d'heure de queue

dans le froid du petit matin pour acheter un billet hors de prix,

attendre une heure et demie l'heure de la visite que l'on t'a

attribuée en fonction de la minute à laquelle tu as réussi

à atteindre le comptoir, pour passer 20 minutes dans une grotte

entre deux autres groupes, l'un devant que tu pousses,

l'autre derrière qui te pousse, ça me met de bonne humeur.

Elle mène rondement son truc, avec les plaisanteries idoines,

suscite les rires bêtes habituels, ne sort pas trop de sa leçon,

mais gère son groupe avec fermeté, vire le parent insupportable

qui promet depuis 10 minutes d'arriver à faire taire

les hurlements de son môme terrorisé, et brusquement dit :

pensez que les peintres de cette grotte pourraient aussi

avoir été des femmes. L'idée est courageuse et me réveille

- même si à mon avis il y a 17000 ans, le patriarcat avait déjà

placé ses pions - ; elle sombre dans les protestations convenues

des hommes et les rires consentants des femmes.

Je me rassure et repars dans mon monde, l'humanité n'a pas changé

 

mais ... les oies des Eyzies zigzaguent soigneusement

 

périgord18 redimensionner

 

La seconde officie dans les habitations troglodytes du Moyen Age,

et remonte au magdalénien pour commenter son site

Elle a l'âme d'une romancière. D'une moraliste aussi.

Du haut de ses vingt ans, elle conspue ce monde égoïste

et consumériste dans lequel nous vivons, loue la vie harmonieuse

des hommes préhistoriques si adaptés à leur environnement,

gambadant derrière les rennes pour les attraper (histoire

de manger quelque chose des fois), enterrant leurs morts

(ben dis donc, on dirait presque des humains), fabriquant de l'art

pour des raisons "bien plus élevées que la beauté ou l'esthétisme"…

Elle est adorable 

 

car les zoies des Zeyzies zigzaguent zoigneuzement

 

certains attendent que ça se passe, le nez au plafond

ou l'oeil éteint, d'autres écoutent avec attention

ces histoires merveilleuses.

 

etlézoiesdézeyzieszigzaguentzoigneuzement

 

Au Moyen Age on vivait chaleureusement à trois familles

dans 20 m² de rochers, avec les poules et les chèvres, les hommes

étaient solidaires, la nature respectée, l'amour universel

amen

 

soudain une poor lonesome oie quitte le troupeau

et part à l'aventure vers l'horizon, les plumes au vent

AC

 

 

 

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 00:00



-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : mardi 10 août 2004 20:01

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (7)

 

 

 

quand les orages se calment,

je me balade sur les chemins

 

Le paysage est varié, des bois, des champs, des prés,

des vergers. Il y a quelques fermes perdues, mais tu n'es pas

accueillie par les aboiements d'un "chien-méchant" ;

on te dis toujours bonjour en t'offrant le sourire.

 

Seulement, c'est quand même toujours vert - vertvertvert

alors je peins en rouge, pour changer

 

périgord16 redimensionner

 

C'est calme, il n'y a personne. De toutes façons

quand une famille en randonnée se déplace, tu l'entends

à des kilomètres, tu as le temps de l'éviter.

 

Si tu restes immobile en silence, tu entends la musique

subtile des arbres, les oiseaux qui se moquent de toi,

le vol des papillons amoureux et le saut des sauterelles

dans les herbes, la course des lézards, le crissement

des grillons, l'eau qui coule, la chaleur crépitante

du soleil, la respiration embuée de la terre

 

Dans le ciel passent des dragons que je suis seule à voir

je vous les montrerai

AC

 

périgord17 redimensionner

 

PS : ce soir, assise dans la cuisine, j'écris tranquillement.

Dans l'épaisseur de la planche à découper,

un ver a élu domicile. Dans le silence de la pièce,

je l'entends consciencieusement progresser dans le bois

en faisant scrontch scrontch. Quand il est trop bruyant,

je cogne du doigt sur la planche et, respectueux,

il se tait. Tous les deux, on cohabite avec bonheur.

 

 

 

 

11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 00:00



-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : lundi 9 août 2004 22:37

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (6)

 

 

 

l'eau ne manque pas.

Elle n'arrête pas de tomber du ciel en ce moment

et elle coule aussi dans les rivières

Il y a donc des moulins qui sont devenus des moulins à papier

à partir du XVIème siècle

 

Bien sûr, je suis allée voir.

 

périgord15 redimensionner

 

Les moulins sont romantiques ; dans l'eau poussent de longues

herbes ; on s'attend à voir passer Ophélie dans ses voiles

C'est là que naissent les belles feuilles de papier,

dont on caresse la peau sans oser les marquer.

J'aime plonger les mains dans la cuve pour toucher la douceur

de la pâte à papier, fibreuse et légère, duveteuse, aérienne,

comme une neige tendre. 

Certains décorent les feuilles de pétales de fleurs.

Dans un petit carton plein de pétales de bleuets, j'ai vu tant de

bleu, alors je l'ai pris à pleine main, quel luxe, je l'ai fait

couler entre mes doigts, une matière aussi fragile et intense,

odorante fascinante étoilée soyeuse vivante forte

et si près de mourir, si belle si belle si belle

Moi j'étais seule perdue dans l'immensité de ce petit carton

de pétales de bleuets. Je suis revenue sur terre

et l'ouvrier qui préparait les feuilles me regardait drôlement.

Oui c'est bien possible que je sois folle

 

Que le bleu soit sur vous

AC

 

 

 

 

4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 00:00


-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : lundi 9 août 2004 10:42

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (5)

 

 

 

c'est dimanche.

 

périgord12 redimensionner

 

Au restaurant-bar, je fouille dans la carte pour trouver

un plat simple et rapide. Le garçon trouve qu'une omelette

c'est un peu léger pour un dimanche et que c'était

vraiment pas la peine de chercher aussi longtemps pour ça.

La musique d'ascenseur du restaurant ne peut que conduire

au suicide

Mais l'omelette était bonne et j'ai choisi de vivre

pour vous revoir un jour

 

périgord13 redimensionner

 

Le long de la vallée de la Dordogne, il y a de mignons villages,

de beaux châteaux, et la Dordogne, pleine de canoës, de gabares,

de pêcheurs, de poissons donc, et de baigneurs.

 

périgord14 redimensionner

 

Les jardins suspendus de Marqueyssac ont une âme.

C'est un grand parc perché comme une forteresse,

où poussent de vieux chênes et des buis très anciens.

L'air est parfumé ; ça sent le temps lentement écoulé.

De terre sortent des visages de pierre,

et des biquettes viennent le soir se promener en troupeau.

 

 

Au fond du jardin, dans les arbres, près des chèvres,

il y a une balançoire "pour les enfants de 5 ans et plus".

Se balancer, s'élancer dans l'air, le plus haut possible,

longtemps voler, dans le vertige voler, s'envelopper de vent,

voir le sommet des arbres se rapprocher et toucher les feuilles

de la pointe du pied, ne plus jamais redescendre sur terre,

encore, encore, voler loin, toujours voler

 

volez bien

AC

28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 00:00




-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : samedi 7 août 2004 20:59

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (4)

 

 

 

je prends des coups de soleil sur les épaules.

Ca fait mal. Ca m'apprendra à faire la dinde dans un dos-nu

pour allumer les garçons, comme dirait Pounette

Non... je crois que ça ne m'apprendra rien

 


périgordA03 redimensionner

 

Pour ne pas rompre le rythme, un nouvel élément de déco.

Quand je l'ai découvert, caché dans un coin, il m'a fait peur.

Mais avec l'expérience, on s'aperçoit qu'il ne mord pas,

il a même l'air un peu penaud d'un chien-boudin-à-pattes

qu'on aurait affublé d'une jupe de petite fille.

 


périgord11 redimensionner

 

Pour limiter le soleil, balade en forêt. C'est reposant et frais.

Il faut faire attention à ne pas écraser les bébés chêne

et châtaignier qui se dressent de toutes les trois feuilles,

pour VIVRE

Il n'y a personne, à part des lézards timides, des coléoptères

bien astiqués, et quelques oiseaux qui ne font pas la sieste.

 

Et puis il y a des mouches. Par dizaines.

Rien que pour pourrir la vie.

Ces bestioles que l'on hait

mais qui veulent quand même absolument vous embrasser.

Comment leur dire ?

 

embrassez bien

AC

 

 

 

21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 00:00



-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : samedi 7 août 2004 10:41

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (3)

 

 

 

il y a un festival de mime à Périgueux.

 

Périgueux, c'est très mignon, avec des ruines romaines

en ruine et une ville médiévale très bien restaurée.

C'est une ville riche et prospère, avec de beaux magasins

et certainement une population bien habillée.

 

périgord05 redimensionner

 

Mais les jours du festival Mimos, on y croise

toutes sortes de saltimbanques aux cheveux longs

et aux yeux clairs. C'est nettement plus attirant

 

périgord06 redimensionner

 

On rencontre un torero qui excite un solex sans moteur

et sans roue avant, un fou qui cherche à dompter une table

en plastique,... mais le mime côté clown me séduit rarement.

 

périgord07 redimensionner

 

En revanche, "la jambe de Rimbaud" si grande et encombrante

comme un coeur de poète, c'était touchant.

Ce beau garçon qui se débat, crucifié par sa différence

A côté de moi, un jeune couple dont la fille est enceinte,

discute courses à faire, poids à perdre,

et tuyauterie de baignoire

Sur la scène, Rimbaud s'effondre et meurt

Poil au coeur

 

périgord08 redimensionner

 

Une autre fois, ce sont des mains dont les doigts habillés

racontent une histoire d'amour sur fond de charleston.

Dans les arbres, des chrysalides se penchent,

certaines éclosent ou se balancent,

et jouent les suites de Bach pour violoncelles

- celles qui font partie des choses déchirantes

 

périgord09 redimensionner

 

Des cèdres descendent des hommes, lentement et avec grâce ;

un corps souple et fin fait naître des souvenirs :

comme ce garçon ressemble à Grégory, que je dessine parfois

à l'atelier, je me dis vaguement, le nez en l'air,

la tête dans la lune, flottant dans mes correspondances

secrètes, plantée là sans réagir

Et Gregory danse, court se changer entre deux scènes,

et m'éveille en passant, touchant de sa main mon bras,

comment tu vas ?, oh salut toi

Si ma chance passe un jour, je ne vais pas la rater,

ça c'est sûr.

 

périgord10 redimensionner

 

rêvez bien (mais pas trop)

AC

 

 

 

 

 

14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 00:00


-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : jeudi 5 août 2004 21:57

À : SEb; Isa

Objet : dans le Périgord (2)

 

 

 

il fait beau !

 

Tout d'abord le deuxième spécimen de la déco.

J'en ai trouvé aussi un troisième saisissant.

Mais pas tout en même temps, ça peut faire mal.

 

périgordA02 redimensionner

 

Je suis allée rendre visite au fantôme de Montaigne,

dans sa belle tour de château fortifié.

A lui et à son copain,

"parce que c'était lui, parce que c'était moi".

L'amitié, l'amour, l'autre trouvé et puis perdu,

la longue vie ensuite à se souvenir,

à écrire pour oublier la solitude. L'art pour survivre.


[Bon. C'était aussi un misogyne. Dans le 5ème arrondissment de Paris, le pied de la statue de Montaigne assis, est régulièrement astiqué par des filles à tel point qu'il en devient doré ; je ne sais pas quelle est la promesse de ce geste, mais Montaigne goguenard, n'a pas l'air d'avoir changé d'opinion sur les femmes - NDA en 2010]


périgord03 redimensionner

 

C'est joli, chez Montaigne, tranquille,

avec un beau parc, des cèdres et des ânes curieux,

des mouches plein les yeux, qui viennent voir

ce qu'on peut bien faire penchée sur un bout de papier.

 

périgord04 redimensionner

 

Contente des châteaux, j'ai essayé celui de Monbazillac.

C'est un vin que j'aime. Le château aussi.

Il a de belles tomettes rouges bien huilées,

des parquets de larges lames de bois qui chantent,

des murs épais de grosses pierres.

Il est lourd et solide, compact et ancré dans les vignes

qui l'entourent.

Le paysage s'étend loin. L'air du soir est doré.

 

soyez heureux/se

AC

 

 

 

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 00:00


-----Message d'origine-----

De : AC

Envoyé : mercredi 4 août 2004 22:14

À : SEb; Isa

Objet : Dans le Périgord

 

 

 

il pleut.

 

Les gîtes ont une odeur de passé,

il y traîne des fantômes de grand-mère

La déco rassure : je vous livre l'un des 2 plus beaux

spécimens (le second au prochain numéro)

 

périgordA01 redimensionner

 

Dans les prés, on voit un mouton tout noir

au milieu des moutons blancs

ou bien, brusquement, un chevreuil trop gourmand

Il surveille l'horizon d'un air méfiant,

et bondit avec une grâce légère vers la forêt

Près du gîte, il y a des chèvres et un vieil âne fatigué

qui rêve de sa vie passée, couché dans l'herbe

 

périgord01 redimensionner

 

Bergerac, c'est joli même sous la pluie.

Il y a des vrais touristes, des vrais bab, des maisons

anciennes à colombages, une statue de Cyrano pas belle,

les mêmes inévitables magasins de fringues que partout

ailleurs, des galets dans les trottoirs qui massent

les pieds, des petites rues mignonnes, des acacias

parfumés sur les places et surtout, tout le long

de certaines rues, des arbres aux fleurs rose fuchsia,

qui saupoudrent les caniveaux de milliers

de pétales colorés

C'est beau et intense comme un pigment renversé

 

périgord02 redimensionner

 

je pense à vous

travaillez bien et aimez bien

:-)

AC

 

 

 

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 00:00



En 2004, je passe quinze jours dans le Périgord.

J’ai laissé derrière moi deux amis, Isa et Seb.

 

périgord00 redimensionner

 

Pour les garder à mes côtés, tous les soirs je leur écris.

Ainsi commence « le feuilleton du Périgord ».





(la suite dans une semaine...)


















Présentation

  • : anne-claire thevenot / carnets temporels
  • anne-claire thevenot / carnets temporels
  • : carnets de vie, carnets de voyage, peintures et dessins, lecture et écriture, au fil des correspondances poétiques.
  • Contact

Les images et les textes .

Les images et les textes de ce blog sont protégés par la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle. Ils ne peuvent être reproduits ou utilisés de quelque manière que ce soit sans autorisation écrite préalable de l'auteur.

Recherche