Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 10:16



Car aussitôt qu’elle est avec vous, vous la séparez de vous ; aussitôt qu’elle vous connaît, qu’elle fond à vos pieds et qu’elle se lie à vous comme à sa vie et à son amour, vous l’éloignez de vous et l’obligez à manquer ou à son amour ou à son obéissance. (…) Au même instant qu’elle vous trouve, elle trouve en vous une pierre plus dure que celle du sépulcre, que vos anges lui ont ôtée.

Elévation sur sainte Madeleine (1627)

 


 

09C5-48-13-08-09_redimensionner.jpg

 

 

Jésus ressuscité n’est plus un homme ; c’est un être divin qui monte au ciel.

La main de Madeleine porte en elle tous les regrets de l’amour sensuel, le mystère insondable de la chair, la douceur et la chute. La main de Madeleine humanise celui qu’elle touche.

Et Jésus le sait qui la tient à distance de peur de tomber.

 

Le plaisir rend mortel.

 

………………………………………………………………………………………………….……………………….

 

Entre elle et Lui, c’est le vide qui se pose. Le vide qui dessine leurs corps, qui dévoile leurs pensées. Dans les bras de Marie Madeleine s’arrondit l’espace. Elle embrasse l’air entourant le Christ ; elle perce le néant pour atteindre la chair. Alors, Jésus construit une vacuité angulaire comme un rempart protecteur.

 

09C5-57-21-08-09_redimensionner.jpg

 

Dans ce creux entre eux danse le désir, soufflant sur leur peau des caresses de plumes, des vibrations d’étoiles.

 

………………………………………………………………………………………………….……………………….

Car si son corps avait été mort, il t’aurait appartenu.

Enfin.

Mais toujours un jour, le corps vif s’échappe des mains des amoureuses. Madeleine, dès le début, tu le savais.

 

………………………………………………………………………………………………….……………………….

 

09C5-47-13-08-09_redimensionner.jpg



Le chemin spirituel, Marie La Magdaléenne le prendra parce qu’elle n’a pas le choix. La vie et la mort désunissent les corps de tous les amants du monde. Comment survivre ?

L’enlaçante silencieuse ne sera plus touchée par une main mais par une parole, qu’elle ira répandre comme autrefois ses parfums. Une pensée théorique de l’amour pour une religion du verbe. L’absurde oxymore d’un amour séparant.

 

 

Mais, aux grandes amoureuses, aucune promesse eschatologique ne remplacera l’odeur d’un amant, aucune théorétique ne comblera l’absence de caresses.

Dans tous les cas, Madeleine mourra d’aimer.

 

………………………………………………………………………………………………….……………………….

 

 

 

Tous les dessins de cette série sont des études de tableaux appartenant à l’histoire de l’art.



NMT05.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

109# Dans les plis du carnet : pensées serpentines autour de Marie Madeleine (1)
111# Dans les plis du carnet : pensées serpentines autour de Marie Madeleine (2)
113# Dans les plis du carnet : pensées serpentines autour de Marie Madeleine (3)
115# Dans les plis du carnet : pensées serpentines autour de Marie Madeleine (4)

 

commentaires

D
<br /> Meilleurs voeux 2010 et que l'implacable fait d'être mortel continue à procurer des plaisirs ordinaires et raffinés !<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Quel beau souhait ! Très belle année à vous et à vos proches, pleine de poésie !<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : anne-claire thevenot / carnets temporels
  • : carnets de vie, carnets de voyage, peintures et dessins, lecture et écriture, au fil des correspondances poétiques.
  • Contact

Les images et les textes .

Les images et les textes de ce blog sont protégés par la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle. Ils ne peuvent être reproduits ou utilisés de quelque manière que ce soit sans autorisation écrite préalable de l'auteur.

Recherche